• Guillaume et le Miroir

    Guillaume et le Miroir

     (Auteur : Marceau Piana / Compositeur : Michel Pierozzi)

    Écouter « Guillaume et le Miroir »

     

    Guillaume a volé le miroir de sa maman

     

    Afin de s'y contempler inlassablement

     

    Il se déguise et se grime à la dérobée

     

    D'encre bleue de craie blanche et de liège brûlé

     

     

    Petit Guillaume petit Guillaume

     

    Aime bien les jeux dangereux

     

    Petit Guillaume petit Guillaume

     

    Comme un arlequin capricieux

     

    Insatisfait dans son costume de flanelle

     

    Il est déçu de ne pas se trouver plus belle

     

     

    Guillaume a gardé le miroir de sa maman

     

    Le soir venu il s'y observe librement

     

    Il se transforme et se farde en un tour de main

     

    D'un crayon noir d'un bâton de rouge carmin

     

     

    Monsieur Guillaume monsieur Guillaume

     

    Aime tant les jeux amoureux

     

    Monsieur Guillaume monsieur Guillaume

     

    Comme un magicien audacieux

     

    La taille étriquée dans une robe nouvelle

     

    Le voilà surpris de se trouver presque belle

     

     

    Guillaume a brisé le miroir de sa maman

     

    Ses yeux soudain sont devenus moins complaisants

     

    Trop fatigué pour se démaquiller encore

     

    Sous sa perruque un peu de travers il s'endort

     

     

    Le vieux Guillaume le vieux Guillaume

     

    Ne sait plus se prendre à son jeu

     

     Le vieux Guillaume le vieux Guillaume

     

    Comme un pauvre clown ennuyeux

     

    Dans les replis bien défraîchis de ses dentelles

     

     Il a perdu tout espoir de se trouver belle

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Juin 2020 à 22:40

    Tu nous contes l'histoire de Guillaume et l'on se prend à ses jeux de miroir, joliment accompagné de la mélodie de Michel et le subtil violoncelle. Un joli moment Marceau. Bises de bonne soirée.

      • Mardi 16 Juin 2020 à 11:40

        Je l'aime bien aussi, ce Guillaume. J'ai aimé raconter son histoire par ce raccourci

        de trois étapes de sa vie. Merci, petite Lyne, avec mes bisous.

    2
    Mercredi 10 Juin 2020 à 12:58

    Il se trouvait beau, il se trouvait belle à travers les yeux de sa mère, peut être.

    Et quand il a fallu qu'il se regarde par lui même la complaisance de l'amour maternel lui a fait défaut.

    Et qui sommes nous à la lueur de ce que le miroir nous reflète?

    Bon, je me suis peut être un peu éloigné du sens de ta très belle et douce chanson.

    A plus, amicalement. Yann

      • Mardi 16 Juin 2020 à 11:43

        C'est toujours intéressant de constater l'effet sur les autres que peut faire une chanson qu'on a écrite. Chacun la ressent à sa façon, et c'est le but de toute création, si modeste fût-elle.

        Merci, amiYann, à bientôt !

    3
    Samedi 13 Juin 2020 à 20:11

    Bonsoir Marceau.

    Ah, celle la je l'aime bien et la connais bien.

    Compliments renouvelés à tous les deux.

    Bises amicales, porte toi bien mon ami.

      • Mardi 16 Juin 2020 à 11:46

        Il me semble que je t'ai déjà dit qu'un ami comédien a dit ce texte sur scène (sans le chanter) tout en le jouant. C'était très émouvant, en tout cas pour moi.

        Merci, Philou, je vais te rendre visite. Bises.

      • Mercredi 17 Juin 2020 à 19:18

        Je comprends ton émotion et j'attends ta visite.

        Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :