• J'ai détesté mon nom

    (Auteur : Marceau Piana / Compositeur : Michèle Garance)

    J'ai détesté mon nom

    Dès lors que je t'ai vu entrer

    J'ai compris que ce serait toi

    J'étais au bout de la rangée

    J'ai craint que tu ne me voies pas

     

    Avant que tu parviennes à moi

    L'un de mes compagnons pouvait

    Te charmer mille et une fois

    Je connaissais tous leurs attraits

     

    J'ai détesté mon nom

    Non je n'ai pas eu droit

    À Mariette ou Manon

    Pierrette ou Paméla

     

    Je m'étais résignée déjà

    Quand devant moi tu t'es dressé

    Puis tu m'as désignée du doigt

    Dans tes bras on m'a déposée

     

    Ce qui avait guidé ton choix

    Je l'ignorais sur le moment

    Depuis je sais que je le dois

    À mon beau manteau noir et blanc

     

    J'ai détesté mon nom

    Pourquoi pas Joséfa

    Juliette ou Jeanneton

    Babette ou Barbara

     

    Je m'abandonne à tes caresses

    Mais c'est toujours toi qui ronronnes

    Si mon corps brûle de tendresse

    C'est pour l'amour que tu me donnes

     

    Nous restons très indépendants

    Sans pourtant nous quitter des yeux

    Et je me demande souvent

    Quel est le plus félin des deux

     

    J'ai détesté mon nom

    Emprunté à Zola

    J'ai changé d'opinion

    Puisqu'il me vient de toi

    Je m'appelle Nana

    Na !

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Mars à 09:56

    Que c'est charmant mon Marceau et comme je m'y reconnais dans cet amour profond qui nous lie à nos félins d'appartement. J'en suis toue émue, c'est joli, c'est doux comme la présence du chat. Je te fais des milliers de bisous tendres. Ne sois pas inquiets si je ne réagis pas immédiatement à tes mails, mais je suis obligée d'utiliser mon ordinateur pour pouvoir t"entendre et il n'est plus tout jeune lui non plus...donc il est lent et je m'impatiente... Encore mille bisous  petit frère.

     

      • Dimanche 25 Mars à 23:19

        Je n'imaginais pas qu'un chat pût être aussi passionnant, tout en ayant l'air de se foutre de tout. Je mourrai moins bête , autrement dit plus humain.

      • Dimanche 25 Mars à 23:24

        Je suis d'autant plus gratifié de la gentillesse dont tu fais preuve. Putain que je t'aime !

    2
    JeanClaude
    Dimanche 25 Mars à 15:53

    Felin pour l'autre

      • Dimanche 25 Mars à 23:12

        Dévoile-toi, Jean-Claude, ton humour, joint au prénom de mon frère aîné, est loin de me laisser indifférent. Merci.

    3
    Lundi 26 Mars à 03:16

    Aurais-tu un certain rapport avec un "certain" bourgogne ? J'adore !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :