• L'Héritier

    L'Héritier

    (Auteur : Marceau Piana / Compositeur : Michèle Garance)

    Écouter « L'Héritier »

     

    Veux-tu me faire un enfant

    Conjuguer le meilleur de toi

    Et ce qu'il y a de mieux en moi

    Je veux te faire un enfant

     

    Il saura d'un sourire

    Attendrir nos réveils

    D'un seul trait colorier

    Nos premiers cheveux blancs

    Il prendra du plaisir

    À courir au soleil

    Et voudra se mêler

    Aux oiseaux dans le vent

     

    Inventif et poète

    Il fera des voyages

    Sans sortir de chez lui

    Ni se prendre au sérieux

    Il mettra dans nos fêtes

    L'ironie des mirages

    Et pour nos matins gris

    Ses yeux deviendront bleus

     

    Veux-tu me faire un enfant

    Conjuguer le meilleur de toi

    Et ce qu'il y a de mieux en moi

    Je veux te faire un enfant

     

    Il aura de l'amour

    Jusqu'au bout de ses doigts

    Pour donner du bonheur

    À la moindre caresse

    Il chantera les jours

    De langueur ou de froid

    Pour conjurer sa peur

    Et clamer sa jeunesse

     

    Il aura le courage

    Que je lui léguerai

    Un peu de ta candeur

    Comme une fleur aux dents

    Cette pudeur sauvage

    Que je ne peux cacher

    Porté par ta ferveur

    Il marchera devant

     

    Veux-tu me faire un enfant

    Conjuguer le meilleur de toi

    Et ce qu'il y a de mieux en moi

    Je veux te faire un enfant

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Mai à 20:00

    Quel texte Marceau .... quelle mélodie de Michèle !  Quant à ton interprétation, elle est douceur, espoir, urgence, supplique. Magnifique ! Elle m'a donnée la chair de poule. Je t'embrasse Ami

    2
    Mardi 5 Mai à 13:01

    Une chanson qui est en elle-même un accouchement. Je n'en dirai pas plus. Si tu savais à quel point je suis ému qu'elle t'ait touchée... Merci mille fois, petite Lynette, et de gros bisous reconnaissants.

    3
    Mercredi 6 Mai à 09:25

    J'aime bien les reprises que tu fais parfois, mais jamais tu n’excelles autant que dans tes créations paroles et musiques amies.

    Ici, j'ai bien suivi ton texte écrit, tes paroles, et me suis dit, ne lit pas en avance.

    Car, souvent tu joues sur les surprises, arguant le contraire au final, de ce si beau début.

    Et bien là, non, tu confirmes que cet enfant  sera l'éclaireur de vos jours heureux à venir.

    Là, je dix graisse, me suis dit, et si l'enfant que j'ai eu avec Mme avait pris le plus mauvais de nous deux?

    J'en tremble encore :-))

    Amicalement. Yann

    4
    Jeudi 7 Mai à 16:32

    Bravo pour ton humour caustique ! J'ai en effet écrit ce texte pour conjurer le sort, naïvement, espérant être entendu. Je suppose que tous les futurs parents ont éprouvé la même angoisse face à l'éclosion d'un héritier. Tu m'as compris : "Lui avons-nous donné le meilleur ? Suffisamment pour que le pire soit neutralisé ?"

    J'espère que tu n'es pas trop déçu de ne pas trouver ici de pirouette finale. Il m'arrive parfois de me prendre au sérieux happyhappyhappy (je plaisante, bien sûr).

    Ave, amYann.

    5
    Mardi 12 Mai à 09:54

    Très beaux texte, très touchant dans lequel tu t'es investi comme le font les parents.

    Un belle engagement que cette chanson très réussie en tandem avec Michèle.

    Bises à vous deux 

      • Mardi 12 Mai à 16:36

        Un voeu pieux que cet enfant imaginaire, mais un thème qui revient quelquefois sous ma plume. Une bouteille à la mer qui n'aurait pas encore atteint le rivage ou qui aurait échoué sur la plage d'une île déserte... Une autre réussite sur ce thème, faite avec toi, cette fois : "L'Enfant secret", que j'aime aussi beaucoup.

        Merci de ton approbation. Michèle se joindrait sûrement à moi pour te faire une bise.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :