• Les Paradis perdus

    [Adieu, monsieur Bevilacqua, je vous aime beaucoup.]

    (Christophe / J.-M. Jarre)

    Écouter «Les Paradis perdus »

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    DORIA
    Samedi 18 Avril à 17:28

    je préfère ta version a celle de Christophe.

    bz andré 

    2
    Dimanche 19 Avril à 11:05

    Je te soupçonne de ne pas avoir beaucoup apprécié Christophe... Quant à moi, j'aime son univers et sa voix reconnaissable entre mille. Néanmoins, ton commentaire flatteur me va droit au coeur.

    Merci, cher André, et mes bises dominicales volent vers toi.

    3
    Lerebelle
    Dimanche 19 Avril à 19:37

    Belle interprétation d'un de mes chanteurs préférés. Bibis

     

    4
    Lundi 20 Avril à 13:26

    Merci de ce joli compliment, je me souviens en effet que tu aimes beaucoup Christophe. 

    Je t'embrasse, mon rebelle préféré.

    5
    Jeudi 23 Avril à 17:21

    J'avais manqué cette revisite. Très bon choix une chanson sensible et nostalgique de Christophe. Elle n'est pas facile à interpréter. Tu as mis ton emprunte et cette interprétation à fleur de peau est touchante ! Bravo et des bisous roses pailletés smile 

      • Vendredi 24 Avril à 13:38

        Merci, Lynette, la disparition de Christophe m'a beaucoup peiné. J'ai eu bien de mal à trouver une chanson de lui qui convienne à ma tessiture. Je tenais surtout à ne pas le trahir. 

        Gros bisous sous un soleil timide (en Anjou).

    6
    Vendredi 24 Avril à 10:05

    Un bien bel hommage, à ce chanteur si singulier et qui a su tenir dans la durée, et il aurait sûrement aimé poursuivre son œuvre.

    Et autant pour la version du chanteur, je ne faisais attention qu'au refrain, les paradis perdus, autant avec toi, j'ai eu envie de m'approcher des autres paroles, et découvrir ce rock de manière plus intime.  Et avec toi comme guide, j'apprends encore et encore.

    Je vois " JM-Jarre ", je vois sur Mr Google, qu'il a travaillé avec cet arrangeur créateur. En 2016, je crois.

    Merci aussi d'avoir communiqué sur Montaigne, en tant que correcteur, tu as touché à cet auteur de belle manière. Mon billet a du doublement t'intéresser. Et de mon côté j'aime bien l'ami Yann qui mène l'enquête ....

    A plus. Confinement tien. Yann

      • Vendredi 24 Avril à 13:45

        Jean-Michel Jarre a en effet participé au retour au premier plan de Christophe qui se trouvait un peu au creux de la vague à l'époque. Un être énigmatique, à la voix et au talent inimitables. 

        Merci, AmYann, Montaigne et moi (sans oublier le fidèle La Boétie) te mandons notre amitié téléportable et non moins vivace pour autant.

    7
    Dimanche 26 Avril à 12:55

    Belle interprétation et à la fois hommage rendu à ce personnage atypique qui a bercé nos vies.

    Merci pour les précisions au sujet de JM Jarre, je ne savais pas mais je reconnais bien son "coup de patte" à present.

    Le tien n'est pas mal non plus et donne une belle couleur à cette chanson.

    Bise ami chanteur.

     

      • Lundi 27 Avril à 12:41

        Merci, Philou. Je ne peux que répéter qu'il est difficile de choisir une chanson de Christophe dont la mélodie ne monte pas trop haut dans les créneaux... Celle-ci en faisait partie, tant mieux pour moi (et pour vos oreilles happy).

        Bise, ami fidèle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :