• Lettre à un absent

    (Auteur : Marceau Piana / Compositeur : Michel Pierozzi)

    Mon ami petit frère

    Bonjour

    Je t’écris de chez toi

    Très gentiment ta mère

    M’a ouvert ton lit pour quelques jours

    Nous parlons sans cesse de toi

     

    Ta mère a retrouvé son chaud sourire

    Et semble avoir un peu moins mal

    Tu as beau faire on a beau dire

    Elle te pardonne et c’est normal

    C’est normal

     

    Mon ami mon compère

    Salut

    Il fait froid ce matin

    Comme le dit ton père

    Automne et printemps n’existent plus

    Et tu ne reconnaîtrais rien

     

    Ton père a quelquefois les cils humides

    Il compte les mois sur ses doigts

    Auprès de lui ta place est vide

    Mais bien sûr il ne l’avoue pas

    Surtout pas

     

    Mon ami mon complice

    Adieu

    Je vais m’arrêter là

    Dans le ventre d'Alice

    Un enfant se défroisse les yeux

    Sans doute rêve-t-il de toi

     

    Ton Alice a la patience tranquille

    Elle t'attend un point c’est tout

    Pourquoi pleurer c’est inutile

    Ça met des sillons sur les joues

    Sur les joues

     

    Mon ami toi mon double

    Voilà

    Je quitte ta maison

    Mes souvenirs se troublent

    Je reviendrai quand tu seras là

    Après ta sortie de prison 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :