• Monsieur

    (Auteur : Marceau Piana / Compositeur : Jacqueline Vanhoorde)

    Je vous côtoie depuis longtemps

    Pourtant

    Nous connaissons-nous pour autant

    Vraiment

    Si nous vivions l'un contre l'autre

    Mes buts n'étaient jamais les vôtres

    Monsieur

     

    On ne s'est pas toujours compris

    Tant pis

    Mais c'est vous qui m'avez appris

    La vie

    Qui me l'avez rendue si douce

    Moitié velours et moitié mousse

    Monsieur

     

    Vous m'avez peu parlé de vous

    C'est fou

    Je ne sais presque rien du tout

    De vous

    Et c'est pour cela que sans doute

    Je n'ai pas suivi votre route

    Monsieur

     

    Je vous rejoins quelques instants

    À temps

    Aurez-vous bientôt quarante ans

    Ou cent

    Attendez-moi si ça vous tente

    Cette perspective m'enchante

    Monsieur

     

    Moi qui ne vous ressemble pas

    Je crois

    Je m'attendris quand j'aperçois

    Parfois

    Dans vos yeux l'étrange étincelle

    Qu'allume un air de violoncelle

    Monsieur

     

    Par pudeur ou timidité

    Qui sait

    Je n'ai jamais encore osé

    Aller

    Jusqu'au plus profond de moi-même

    Et m'avouer que je vous aime

    Monsieur

    Monsieur mon père

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Lyne
    Dimanche 6 Janvier à 13:37

    Pudeur d'un sentiment et force des mots, mélodie fine et ciselée ! C'est beau et émouvant. Madame, Monsieur merci et bravo. yes.

    (sans oublier : tous mes souhaits de belle année nouvelle ! Bisous)

      • Dimanche 6 Janvier à 14:14

        Merci, chère Lyne, bon et heureux millésime aussi à toi et à tous ceux qui te sont chers.

        J'ai toujours autant de plaisir à interpréter cette chanson.

        Gros baisers.

    2
    Lundi 15 Avril à 11:09

    Oh, mon dieu quelles retrouvailles.  Mais je ne t'ai jamais oublié toutes ces années que nous avons passé chacun de notre côté. Et là, à la faveur de petites devinettes, quatre années d'absence, et tu t'exprimes à nouveau, comme du temps de blogourth, et de notre ami commun, Koalamanji, je crois.

    J'ai bien envie de te mettre à l'honneur dans un article du blog. Avec cette chanson, qui je crois a été chantée à l'Olympia. Chaque fois que je regarde " plus belle la vie ", un acteur me le rappelle.

    Laurent Kerusoré

    Et pour cet article, avenir, peut être que ça ne te dis pas. Je ferai tel est ton désir.

    Amicalement. Yann

      • Lundi 15 Avril à 11:58

        J'ai eu la bonne surprise d'être averti de ta publication de devinettes et j'ai aussitôt répondu. Je suis très heureux de ces retrouvailles. Le mieux serait que nous nous inscrivions sur nos "newsletters" respectives (il me semble d'ailleurs que j'ai fait ma propre demande sur la tienne).

        Pour ce qui est de "Monsieur", il est évident que j'accepte ta proposition (tu me fais trop d'honneur...). Donne-moi simplement le moyen de te faire parvenir le mp3. Je n'ai pas (ou plus ?) l'adresse de ta messagerie.

        Bien amicalement et à bientôt.

    3
    Mercredi 17 Avril à 14:09

    Le mp3 est bien arrivé.

    Dans l'article à venir, puis je citer le chanteur et la salle où ça a été chanté?

    Olympia, je crois, en première partie de qui?

    Et par qui, l'acteur de plus belle la vie, je crois, celui qui travaille au bar du Mistral.

    Titre en avance pour la fête des pères.

    Peux tu me glisser deux ou trois choses que tu voudrais que je précise?

    A plus, après la relative bousculade de ces journées qui montent vers Pâques. 

    Amicalement. Yann

    Me souviens encore de l'article signatures célèbres, auquel tu avais participé, un diaporama à remettre en article? Au moins, j'ai envie de le revoir.

      • Mercredi 17 Avril à 14:46

        Cette chanson a été interprétée sur la scène de l'Olympia par Laurent Kéruzoré ("Plus belle la vie") en première partie du spectacle de Charles Dumont, puis une autre fois dans le spectacle de Thomas Boissy. Mais je t'envoie un courriel pour tout plus de renseignements.

        Amitié.

    4
    Lundi 13 Mai à 08:44

    Merci pour cette très belle chanson 

    Bonne journée à vous 

      • Lundi 13 Mai à 10:17

        Merci à vous d'y avoir été sensible.

        Que le soleil vous inonde.

    5
    Lundi 13 Mai à 08:48

    Bonjour, je viens d'écouter cette si belle chanson chez Yann.. j'en ai eu les lames aux yeux.. merci.. moi qui n'ai pas connu mon père ,décédé alors que je n’avais que trois ans c'est un peu ce que j'aurai aimé vivre.

     merci!

      • Lundi 13 Mai à 10:20

        Votre commentaire me touche beaucoup. Nos sensibilités respectives nous rapprochent, c'est une belle récompense pour l'auteur d'une chanson.

        Merci à vous !

    6
    Lundi 13 Mai à 09:26

    bonjour ! superbe chanson j'adore… je sors du blog de YANN , et suis une blogpote à lui il a fait un super article sur cette chanson, donc voilà je viens te dire que j'ai beaucoup apprécié. 

    bon début de semaine, Flo 

      • Lundi 13 Mai à 10:25

        Merci mille fois pour cet encourageant commentaire. Il ne pouvait pas y avoir de meilleur intermédiaire que Yann entre nous. Il y a toujours un zeste de passion dans tout ce qu'il touche.

        Merci d'être venue me rendre visite si gentiment.

    7
    Lundi 13 Mai à 10:54

    Merci pour cette belle chanson. Ces paroles me "parlent"... Je n'ai vraiment connu mon père malgré 16 années passées à ses côtés, un homme devenu alcoolique..j'aurais tant voulu le connaître autrement....

    Bonne semaine,

    Bien amicalement,

    Mireille du sablon

      • Lundi 13 Mai à 23:00

        L'échange par le dialogue est la chose la plus importante entre parents et enfants. Hélas, ce n'est pas souvent le cas... Elle est assez troublante cette pudeur qui s'immisce entre eux.

        Merci de votre émouvant commentaire.

    8
    Lundi 13 Mai à 14:25

    Je viens de lire l'article de Yann et d'écouter cette superbe chanson, un grand bravo c'est une très belle façon de dire "je t'aime" à son père . 

      • Lundi 13 Mai à 23:06

        J'ai eu la chance de pouvoir chanter ce texte devant mon père. C'est la première fois que je le voyais ému par autre chose que le son du violoncelle...

        Votre visite m'a vraiment fait plaisir, merci.

         

    9
    Lundi 13 Mai à 14:37

    J'arrive tout droit de chez notre ami Yannn qui nous a mis une merveille de douceur, et je comprends son titre à présent. Comment rester insensible à une telle chanson? C'est une magnifique déclaration d'un fils à son père. Encore merci pour cette chanson velours, cette douceur que vous avez su faire partager avec des mots, vos mots. Nell

      • Mardi 14 Mai à 12:49

        C'est vraiment très gratifiant de lire un commentaire tel que le vôtre. On se sent tellement moins seul. C'est moi qui vous remercie de la sensibilité dont vous faites preuve et que nous partageons. Mes mots ont l'air d'être les vôtres, et c'était le but que je visais.

        Encore merci.

    10
    Lundi 13 Mai à 18:33

    Très émouvant, il est rare qu'une chanson me fasse verser des larmes de ... tendresse et respect envers ce père qui devient par votre chanson le père de chacun d'entre nous.
    J'aimais tellement mon "papa", je savais qu'il m'aimait et parfois il n'y a pas besoin de mots.
    Moi aussi je viens de chez l'ami Yann smile
    Merci à vous pour cette chanson très sensible et très bien accompagnée ♪
    Annick, blogueuse amiénoise

    11
    Lundi 13 Mai à 23:13

    Merci de ce chaleureux commentaire. Il suffit souvent de laisser parler son coeur et de dire les choses essentielles avant qu'il ne soit trop tard. Le fait que vous puissiez partager cette émotion me comble de bonheur. C'est un beau cadeau que vous me faites, et je remercie aussi Yann dont la gentillesse a permis ces rencontres épistolaires.

    12
    Vendredi 17 Mai à 18:28

    Bonjour

    J'ai beaucoup apprécié votre interprétation sur le blog de Yann.

    C'est très beau et très prenant. 

    Je vous souhaite simplement beaucoup de succès !

    @lain

      • Samedi 18 Mai à 12:09

        Je suis très heureux que cette chanson vous ait plu. Et d'autant plus touché que vous ayez pris la peine de venir me le dire. Un grand merci à vous, et un autre à Yann qui m'a consacré ce bel article élogieux.

        Amicalement.

         

    13
    Samedi 18 Mai à 16:11

    Merci pour cette magnifique chanson qui m'a émue,

    souvenir de mon Papa disparu trop jeune et tout ce que je n'ai pas su lui dire ...

    nous avons été blogueur sur une autre Sphère disparue maintenant cry

    Un grand merci à Yann pour "des retrouvailles" .

    Amicalement

    Christiane

      • Dimanche 19 Mai à 01:35

        Je me souviens bien, en effet. Merci de ton gentil et nostalgique message, et merci aussi à Yann qui a permis nos retrouvailles. 

        Amicalement, à bientôt.

    14
    Samedi 18 Mai à 17:15

    Bonjour

    Je suis musicien moi même et j'adore tout ce qui est bien composé et interprété. Ce fut un plaisir

    Bon weekend

    @lain

      • Dimanche 19 Mai à 01:37

        Le fait que vous soyez musicien me flatte encore davantage. Êtes-vous compositeur ?

        Bonne fin de semaine et à nouveau merci.

    15
    Mardi 11 Juin à 12:45

    Je viens de publier un nouvel article.

    Ceci devrait suffire à résoudre les désagréments que je t'ai fait subir, bien involontairement.

    Du coup, Flo des Guinguettes, aussi appelée Lacalobra, peut venir bloguer à sa guise au bas de ce nouvel article. Mais surtout, ne t'abonne pas au suivi des commentaires au bas de ce billet qui devrait beaucoup moins t'intéresser. Sinon, tu serais prévenu de chaque commentaire de l'un ou l'autre aminaute.

    En publiant un billet te mettant en valeur, je tenais à fidéliser de nos aminautes à une visite spontanée de tes parutions, sans que je les remette en valeur. J'espère que certains ont agi de la sorte.

    Bien amicalement.

    Ps, oui, tu l'as bien vu, mes parutions se font rares, je me dégage des espaces de temps libre pour d'autres priorités.

    16
    Mardi 11 Juin à 13:33

    Je te remercie très sincèrement de ce que tu as fait pour cette chanson. En effet, j'ai eu de nombreux visiteurs (élogieux qui plus est) venant de chez toi. Cela fait chaud au coeur. Certains sont même allés découvrir d'autres titres. D'autre part, ne t'excuse de rien, ton temps t'appartient, et je profiterai de tes parutions, fussent-elles rares.

    Encore mille mercis, cher Yann. Amitiés.

    17
    Samedi 22 Juin à 18:24

    Bonsoir, c'est en passant par chez Yann que je découvre avec émotion le très beau texte de votre chanson...Merci  pour ce cadeau magnifique à votre père... et à tous les autres ! Je vous souhaite une belle continuation dans la voie de l'écriture et de l'interprétation. Amicalement, Shuki

    18
    Dimanche 23 Juin à 00:44

    C'est vous qui me faites là un joli cadeau, et je vous en remercie chaleureusement. Je tiens à préciser que, dans cette chanson,  le vouvoiement n'est là que pour dérouter l'auditeur jusqu'à la surprise finale... Encore merci et peut-être à bientôt. Amicalement vôtre.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :