• Nous ne vivrons pas ensemble

    Nous ne vivrons pas ensemble

    (Auteur : Marceau Piana / Compositeur : Michel Pierozzi)

    Écouter « Nous ne vivrons pas ensemble »

     

    Nous ne vivrons pas ensemble

     

    Je ne veux pas devenir

     

    Celui qui trop te ressemble

     

    Qui ne te voit pas vieillir

     

    Je renie la tolérance

     

    L’habitude invétérée

     

    Et la sourde indifférence

     

    Qui mène à la cécité

     

     

    Nous ne vivrons pas ensemble

     

    Apprenons à nous manquer

     

    Qui se déchire s’assemble

     

    Je suis là pour t’apaiser

     

    Épargne-moi tes migraines

     

    Je tairai mes maux de dents

     

    On a recours à la haine

     

    Quand on s’ennuie vaguement

     

     

    Nous ne vivrons pas ensemble

     

    Cultivons nos célibats

     

    Je t’affirme que je tremble

     

    Si tu t’endors dans mes bras

     

    Tu continueras ta route

     

    À l’écart de mes soupçons

     

    Je te mentirai sans doute

     

    Mais toujours par omission

     

     

    Nous ne vivrons pas ensemble

     

    Nous n’aurons pas le talent

     

    Ni l’inconscience il me semble

     

    De nous encombrer d’enfants

     

    J’ai la tendresse indocile

     

    Tu préserves tes secrets

     

    Faisons d’un bonheur facile

     

    Une fête à temps complet

     

     

    Nous ne vivrons pas ensemble

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    DORIA
    Samedi 18 Avril 2020 à 17:21

    J'AIME BIEN

    BZ ANDRE

    2
    Dimanche 19 Avril 2020 à 10:49

    Je savais d'avance, pour te connaître bien, que tu serais d'accord avec moi. Nous avons le même ressenti de la vie quotidienne à deux : un tue-l'amour inexorable.

    Bises, mon André.

    3
    Jeudi 23 Avril 2020 à 17:23

    Je me souviens très bien de cette chanson.... Elle a d'ailleurs donné naissance a un échange très intéressant entre nous deux yes.  Ce texte est lucide, triste, touchant et plein d'espoir à la fois. Comme la contradiction qui peut, parfois, s'emparer de nous quant à la vie que l'on souhaite à deux amoureux. Merci pour ce beau moment Marceau. Bisous de loin....

      • Vendredi 24 Avril 2020 à 13:53

        Je me souviens aussi de notre conversation téléphonique. Et ce ne sont pas les couples qui fêtent leurs noces de diamant qui me feront changer d'avis. Cela dit, je ne prétends pas détenir la recette de l'amour durable. Je crois qu'il y a autant de recettes qu'il y a de couples. En revanche, je ne risque pas de divorcer après le confinement happy... C'est déjà ça.

        Merci et grosse bise amicale, Lynette.

    4
    Vendredi 24 Avril 2020 à 10:19

    J'aime bien tes chansons reprises, et ça vaut aussi pour le récent " les paradis perdus ", mais j'adore au plus haut point quand tu exprimes par toi même tes pensées à travers tes propres chansons, en accord parfait avec la guitare, en basses alternées, sans capodastre, peut être.

    Je retrouve un thème qui t'est cher, cette sorte de " yoyo "entre deux personnes qui s'aiment, attraction répulsion, intimité trop grande à éviter. Ne pas tout se dire, sans même mentir. Tu surfes en paroles sur le difficile équilibre entre deux amants. Amour équilibriste, je présume.

    A plus, bel ami,  que je pensais être de Montaigne, mais on ne me dit de mot passant ....

    Amicalement. Yann

      • Vendredi 24 Avril 2020 à 14:03

        Ton beau compliment me touche beaucoup. Je te connais très attentif aux mots et à leur sens. Nous nous rejoignons sur ce point, entre autres... Il y a des moments difficiles dans la solitude, mais valent-ils la peine, pour les éviter, qu'on se perde en concessions, en renoncements, en non-dits, en habitudes, en compromissions intellectuelles qu'exige la vie à deux ? Certains s'en accommodent, j'en suis personnellement incapable.

        Merci de ta compréhension, amYann détective de l'âme aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :