• Qui voudrait

    (Auteur : Marceau Piana / Compositeur : Philippe Kireeff)

    Qui voudrait avoir eu envie

    De l'incomparable Garbo

    Mais succomber bien malgré lui

    Au charme insolent de Brando

     

    Qui voudrait être un bonobo

    Dont le voisin lui semble triste

    Qui lui sauterait sur le dos

    Pour lui montrer que l'autre existe

     

    Qui le voudrait

    Qui en jouerait

    Qui me dirait que je suis seul

     

    Qui voudrait former une ronde

    Où ceux qui ne sauraient pas suivre

    Seraient rejetés de ce monde

    Où ils n'étaient pas faits pour vivre

     

    Qui voudrait allumer un feu

    Où se consumeraient les cons

    Dont les plus nombreux seraient ceux

    Qui ne savent pas qu'ils le sont

     

    Qui le voudrait

    Qui jouirait

    De s'avouer qu'il est le seul

     

    Qui voudrait se tenir tranquille

    Pour ne pas être un jour déçu

    De passer pour un imbécile

    Dont personne n'aurait voulu

     

    Qui voudrait chérir ses parents

    D'une indiscernable ferveur

    Même si l'un n'est pas aimant

    Et que l'autre inspire la peur

     

    Qui le voudrait

    Qui m'envierait

    De n'être rien de moins que seul

    De n'être rien de moins que seul

    De n'être rien de moins que seul

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    francoise tissier
    Samedi 3 Novembre à 09:38

    J'aime. Bisous mon cher Marceau.

      • Samedi 3 Novembre à 16:02

        Merci, ma belle. C'est une autre facette de mon répertoire.

        Gros bisous.

    2
    doria.andre@wanadoo
    Samedi 3 Novembre à 10:27

    entonnent.

    bz ANDRÉ 

      • Samedi 3 Novembre à 16:06

        Oui. Philippe Kireeff donne une couleur étrange à mes textes par sa musique et par ses arrangements. J'aime beaucoup le dépaysement qu'il  m'apporte. 

        Bises.

    3
    Mardi 6 Novembre à 19:32

    Cette chanson a besoin de mûrir encore un peu et je connais tes talents d'interprète et ton perfectionnisme... Bravo pour le travail accompli sur ma musique... C'était du sur mesure mais pas du clé en main   ;-)

    Bises.

      • Mardi 6 Novembre à 20:48

        Il faut ajouter que ton mérite n'est pas moindre que le mien : le texte n'est pas du gâteau... Chapeau bas, monsieur Kireeff !

        Et des bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :