• Ton ombre

    (Auteur : Marceau Piana / Compositeur : Michel Pierozzi)

    Quand tu me reconduis jusqu'à ta porte

    Quand tu l'as refermée sur moi ta porte

    Je reste au garde-à-vous devant ta porte

    Comme si tu allais la rouvrir cette porte

     

    Je lève mon regard sur ta fenêtre

    Et comme une paupière à ta fenêtre

    Se ferme ton rideau sur ta fenêtre

    Je sais que tu t'endors quand s'éteint ta fenêtre

     

    Être ton ombre

    Et vivre au fil de toi en glissant sur ta route

    Être ton ombre

    C'est tout ce que je veux sans l'ombre d'un seul doute

     

    Quand tu as des ennuis ou de la peine

    Je tente d'apaiser ton âme en peine

    Si je n'y parviens pas j'ai de la peine

    Et c'est toi qui me prends dans tes bras pour la peine

     

    Tu déguises ta vie en belle histoire

    J'écoute jusqu'au bout ta folle histoire

    Mais il manque un chapitre à ton histoire

    Car tu ne parles pas de moi dans cette histoire

     

    Être ton ombre

    Et ne peser sur toi pas plus qu'un brin de paille

    Être ton ombre

    C'est tout ce que je veux sans l'ombre d'une faille

    Vaille que vaille

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    doria.andre@wanadoo
    Dimanche 11 Novembre à 07:33

    J'aime bien .l'ambiance me fais pensé a bardot 

    BZ ANDRE

    2
    Dimanche 11 Novembre à 12:20

    Ah bon ? Il faudra que tu m'expliques winktongue... Merci, mon André.

    Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :