• Une jolie fleur

    (G. Brassens)

    Jamais sur terre il n'y eut d'amoureux

    Plus aveugle que moi dans tous les âges

    Mais faut dire que je m'étais crevé les yeux

    En regardant de trop près son corsage

     

    Une jolie fleur dans une peau de vache

    Une jolie vache déguisée en fleur

    Qui fait la belle et qui vous attache

    Puis qui vous mène par le bout du cœur

     

    Le ciel l'avait pourvue des mille appas

    Qui vous font prendre feu dès qu'on y touche

    L'en avait tant que je ne savais pas

    Ne savais plus où donner de la bouche

     

    Une jolie fleur dans une peau de vache

    Une jolie vache déguisée en fleur

    Qui fait la belle et qui vous attache

    Puis qui vous mène par le bout du cœur

     

    Elle n'avait pas de tête elle n'avait pas

    L'esprit beaucoup plus grand qu'un dé à coudre

    Mais pour l'amour on ne demande pas

    Aux filles d'avoir inventé la poudre

     

    Une jolie fleur dans une peau de vache

    Une jolie vache déguisée en fleur

    Qui fait la belle et qui vous attache

    Puis qui vous mène par le bout du cœur

     

    Mais un jour elle a pris la clé des champs

    En me laissant à l'âme un mal funeste

    Et toutes les herbes de la Saint-Jean

    N'ont pas pu me guérir de cette peste

     

    Je lui en ai bien voulu mais à présent

    J'ai plus de rancune alors je lui pardonne

    D'avoir mis mon cœur à feu et à sang

    Pour qu'il ne puisse plus servir à personne

     

    Une jolie fleur dans une peau de vache

    Une jolie vache déguisée en fleur

    Qui fait la belle et qui vous attache

    Puis qui vous mène par le bout du cœur 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :